Missions du CCAS

Le CCAS (centre communal d’action sociale) est un service public local dont le rôle principal est d’aider les administrés sur les démarches à effectuer dans le domaine social. Il est présidé de plein droit par le Maire. Son Conseil d’Administration est constitué paritairement d’élus locaux désignés par le Conseil Municipal et de membres extérieurs représentants d’associations intervenant auprès des différentes catégories de la population. Le CCAS intervient en faveur de l’ensemble des habitants de Rots et des personnes les plus en difficultés : les personnes âgées, les personnes handicapées, les jeunes, les personnes isolées et les familles et leurs enfants.

Le CCAS a pour missions :

  • d’accueillir,
  • d’informer les administrés
  • d’aider à la constitution de dossiers
  • d’attribuer des aides spécifiques et d’orienter si nécessaire vers d’autres structures.

Il exerce sa mission en liaison étroite avec les services et institutions publics et privés et veille ainsi à permettre aux habitants qui le sollicitent d’accéder à l’ensemble de leurs droits.

1 – Aide sociale légale/obligatoire :

Aide à la constitution des dossiers d’aide sociale, compilation, validation des pièces justificatives et participation à leur instruction (RSA, allocation personnalisée d’autonomie (APA), aide sociale à l’hébergement (ASH), aide sociale pour admission en EHPAD, fonds de solidarité habitat, aide médicale d’état…). Elle oriente les demandeurs et transmet les dossiers aux autorités décisionnelles compétentes (conseil départemental, organismes de sécurité sociale, préfecture…) ;

Domiciliation des personnes sans domicile (domiciliation pour leur courrier pour faire valoir leurs droits sociaux) ;

2 – Aide sociale facultative :

Elles sont décidées et votées par le Conseil d’administration. Le CCAS dispose d’un budget propre alimenté en grande partie par le Conseil Municipal.

Ces aides concernent différents domaines liés à la vie quotidienne et sont destinées à apporter un soutien financier ponctuel pour :

  • des besoins alimentaires,
  • le paiement de factures liées à l’énergie, le logement, la restauration scolaire,
  • des frais de santé, de formation, de transport…