Actualités

Une expo sur le 46e RMC, par le fils d’un vétéran

Dave Atkin, le fils du vétéran Jimmy Atkin, a présenté, samedi, une exposition qu’il a réalisée sur le 46 Royal Marine Commando, qui a libéré Rots et Lasson.

Après avoir exposé trois jours à Luc-sur-Mer, Dave Atkin, fils du vétéran Jimmy Atkin, a installé son exposition sur le 46 RMC (Royal Marines Commando), dans la salle des fêtes, le temps d’une journée.

L’exposition retrace la vie quotidienne de ce régiment qui a libéré Rots et Lasson, débarqué le 6 juin 1944. « L’exposition a été créée pour honorer la mémoire de tous les hommes qui ont servi dans le 46 RMC pendant la guerre en Europe et pour nous aider à apprécier ce qu’ils ont enduré et réalisé, a confié Dave Atkin. Cela nous rappelle également le stress et le chagrin endurés par leurs familles à la maison, où les nouvelles de la guerre étaient souvent choquantes et les informations personnelles rares. »

La collection des objets de la vie quotidienne de cette exposition a été rassemblée pendant quatre ans. Les photographies ont été progressivement récupérées sur une période beaucoup plus longue, la plupart provenant des collections personnellesde 46 anciens combattants du commando et de leurs familles. « Les bannières déroulantes ont été créées en 2018 afin de fournir une forme d’affichage facilement accessible et portable pour les événements du 75 anniversaire du D-Day en France. »

Elles visent à illustrer trois choses importantes : le monde du 46 RMC de juin 1944 à septembre 1945, l’héritage des forces spéciales de la Marine royale et le Souvenir. « Nous nous souviendrons d’eux, ne l’oublions pas. »

Une exposition constituée de plus de cent artefacts, cinq mannequins d’étalage, de cinq panneaux avec une centaine de photographies accompagnées d’une musique de fond et de discours appropriés.

Le 46 RMC a été formé en août 1943 et dissous en janvier 1946, après deux campagnes menées en Europe après le D-Day. « Churchill et Montgomery estimaient qu’il fallait davantage de forces de commando pour assurer le succès. Les membres de ce commando furent les premières troupes à pénétrer sur le territoire du troisième Reich et les premières à franchir le Rhin. »

Source: journal Ouest-France du 11 juin 2019