Actualités

Remise en service du bief contre les inondations

Un groupe de travail s’est formé pour réfléchir à l’amélioration de l’écoulement des eaux de la rivière La Mue. L’objectif est d’anticiper des inondations potentielles.

Un groupe de travail formé des techniciens du syndicat mixte de la Seulles et de ses affluents, a réfléchi aux améliorations du cours de la Mue qui pourraient être effectives en 2019. L’implication des différents riverains, des élus des communes de Rots et de Rosel dans le cadre de Caen-La-Mer montre que ce dossier d’intérêt général semble bien avancer.

Après le quartier de Rots et la ferme de Vauculay, la Mue s’écoule avec peu de pente vers le pont proche des Caves de Rosel sur la route départementale 126. En cas de fortes pluies, celui-ci peut être considéré comme un gros danger car la capacité de passage d’eau est limitée. Toutes les maisons situées en rive, dans la commune de Rosel, sont confrontées à un fort risque d’inondation. Fort de cet état et de ce constat, une analyse de la situation pour améliorer le débit de la Mue en zone habitée et en période de pluies importantes, a été menée.

L’entretien de cette rivière, bois et toutes végétations qui peuvent entraver l’écoulement des eaux, est bien sûr vital et a fait l’objet de rappels aux propriétaires et riverains. Le syndicat mixte de la Seulles a procédé à un nettoyage en août.

René Vermes, propriétaire des terrains autour du château du quartier de Lasson, a suggéré une remise en eau du bief qui puisse permettre de servir d’exutoire au cours normal de la Mue en cas de pluies diluviennes. La Mue et le bief, qui servaient depuis le XIV siècle à amener l’eau au moulin du château de Lasson, se séparent environ 350mètres avant la salle des fêtes du quartier de Lasson. Pour ce faire, le nettoyage du bief a été réalisé par Michel Lucas, employé communal, à l’aide d’une mini-pelle. Le rôle du bief est donc de récupérer une partie de l’eau qu’en cas de débit trop important. Cette réalisation pourrait voir le jour en 2019 si un bon compromis est trouvé avec tous les intervenants.

Une promenade bucolique et commentée est proposée le samedi 9 mars, à 10h30, pour découvrir les vestiges de l’aménagement du bief, muret et pavages. Les personnes intéressées ont rendez-vous devant la mairie du quartier de Lasson, équipées de bottes.

Source : journal Ouest-France du 28 février 2018.