Actualités

Les visites à domicile du Secours catholique

Trois questions à… Liliane Tassilly, Marie-Hélène Juel, Loïc Duval et Raymonde Boyeldieu, bénévoles du Secours catholique.

Quel est le principe de ces visites à domicile ?

Nous avons essayé, il y a deux ans, de mettre en place un rendez-vous pour les personnes seules ou isolées qui s’appelait le Théocafé. On se retrouvait pour discuter. Cela n’a pas trop fonctionné car il fallait faire la démarche de sortir de chez soi.

Nous avons alors décidé de proposer des visites à domicile pour lutter contre la solitude et l’isolement en partenariat avec l’ADMR (Association à domicile en milieu rural) et l’association Mona Lisa, qui a assuré gratuitement notre formation pendant deux jours, à Colombelles. Nos visites ne vont pas apporter un service d’aide à la personne, mais un moment convivial pour tenir compagnie ou même faire une balade. Ces visites sont gratuites. Nous n’intervenons que si la famille de la personne est d’accord. Nous venons toujours en duo et au rythme que la personne souhaite.

À qui s’adressent-elles ?

Elles s’adressent à toutes les personnes qui sont en situation précaire, qui ont des difficultés financières, qui n’ont plus de relation sociale ou qui n’ont plus goût à la vie. Des statistiques nationales avancent le nombre de 5,5 millions de personnes en situation d’isolement en France, en précisant qu’une personne est dans l’isolement si elle n’a pas au moins trois contacts par semaine en dehors de l’infirmière, du médecin ou du postier. À partir de 75 ans, une personne sur deux est en situation d’isolement.

Comment vous contacter ?

Nous distribuons des flyers par l’intermédiaire de l’ADMR, auprès des commerçants avec un numéro de téléphone et un coupon détachable. Mais notre meilleure « publicité » est le bouche-à-oreille.

Contact : Loïc Duval, tél. 06 74 01 07 99


Source : journal Ouest-France du 26/11/2019.