Actualités

Le budget modifié et voté par la municipalité

Source : journal Ouest-France du 25 juin 2020

Le budget 2020, préparé en décembre par la mandature
précédente, a subi de larges décisions modificatives par la nouvelle
équipe.


Lundi soir, le conseil municipal s’est déroulé au centre d’animations en
conformité avec les règles sanitaires en vigueur.


Budget 2020


Le principal sujet du conseil était le budget 2020, qui a été repris et
épluché par la nouvelle équipe, aussi bien dans les sections
d’investissement et de fonctionnement. Un montant total de décisions
modificatives au budget de plus de 2 millions d’euros a été proposé au
conseil. « Il est temps de changer de politique, a déclaré Michel
Bourguignon, le maire. Nous ne voulons pas d’un budget où les recettes
de la vente de terrains, prévues pour 2021, 2022 et 2023, apparaissent. Nous voulons également que les PME, soient payées rapidement des
interventions ou des travaux effectués. »


Le retrait de ces recettes sur le budget pèse 725 000 € par an. La fin
des travaux du gymnase nécessite 260 000 € supplémentaires pour
terminer le mur d’escalade, le parking et le totem. Un montant de
340 000 € est également prévu pour la réfection, la réhabilitation, la
sécurité des chemins ruraux et la réalisation de voies douces.


Emprunt


Pour équilibrer ce budget 2020, le conseil municipal a donc décidé de
contracter un emprunt de 600 000 € sur dix ans à un taux fixe, négociable
entre 0,86 % et 0,89 %, auprès du Crédit agricole, au grand dam de
l’opposition. D’autre part, une ligne de trésorerie a été ouverte, à hauteur
d’un million d’euros sur 12 mois, à un taux de 0,5 %, auprès de la même
banque. « Les intérêts ne seront payés que sur les sommes utilisées. C’est
un volant disponible », a précisé Franco Duriatti, chargé des finances.


Le budget de fonctionnement est aux alentours de 2,5 millions d’euros.
Les taux sur le foncier et le foncier non bâti restent inchangés,
respectivement de 22,55 % et 27, 85 %.


Subventions


Une subvention de 1 000 € a été octroyée à l’association D-Day
Academy, présidée par Jean-Pierre Bénamou. Cette association a connu
des difficultés avec la crise sanitaire. « Cette association devrait ouvrir ses
portes plus aux écoles et aux habitants », a souhaité Michel Bourguignon.


Subventions aux écoles : 4 692 € ; au centre communal d’action
sociale (CCAS) : 12 000 € ; association Boutchou : 66 000 €. (Erreur dans l’article : ce sont 40 000 € qui ont été réellement attribués).


A venir


Pour les festivités du 13 juillet avec pique-nique, fanfare et feu d’artifice,
le programme détaillé sera donné dans la lettre communale au début du
mois de juillet. Le Forum des associations aura lieu le 5 septembre.