Actualités

Quelques conseils pour affronter la canicule 

Pour les personnes âgées, les grandes chaleurs sont aussi éprouvantes que les grands froids. Les moyens de lutter contre la chaleur sont limités, il faut donc bien les connaître pour bien les utiliser.
Vis-à-vis du froid, l’homme peut s’isoler ; vis-à-vis de la chaleur, il n’y a que la transpiration et l’évaporation de la sueur qui rafraîchissent la peau.

Ce mécanisme extrêmement délicat expose à deux difficultés :
par excès de pertes, il peut entraîner une déshydratation
par insuffisance, il expose à un réchauffement redoutable de l’organisme : c’est le coup de chaleur.
Les personnes âgées apprécient mal la température et ne pensent donc pas à s’en protéger. Elles transpirent moins et moins vite. Il leur faut plus de temps pour relancer leur sudation après une phase de sécrétion. Elles sont donc en danger malgré l’absence de signes cliniques annonciateurs. Quand les premiers signes apparaissent, il est déjà trop tard.
Pour éviter d’en arriver là, il n’y a qu’une solution : penser à boire à intervalles réguliers tout au long de la journée, ou en tout cas aux moments des repas.

Les personnes âgées sont les premières concernées car elles sont, de plus, victimes d’un dérèglement du mécanisme de la soif. La soif est une sensation qui apparaît normalement dès que notre corps a besoin d’eau pour maintenir son équilibre. Chez les  personnes âgées, cette sensation de soif ne correspond plus exactement aux besoins ; la soif apparaît avec un certain retard. Les personnes âgées doivent donc apprendre à boire, avant même d’avoir vraiment soif.
Les précautions à prendre :
Il faut :
Eviter l’exposition directe au soleil.
Aérer les pièces d’habitation.
Refroidir la température ambiante : persiennes, fenêtres fermées côté soleil et ouvertes à l’ombre.
Humidifier l’atmosphère (une assiette pleine d’eau par pièce donne une idée de la sècheresse et la compense bien). Mouillez le sol du balcon, si possible.
Boire :
Au moins 1,5 litre par jour et de préférence plus de 2 litres quand il fait chaud.
Boire à tous les repas.
Boire entre les repas.
Refroidir son corps par un bain frais, une douche ou simplement avec des linges humides posés sur les membres, sur la nuque, sur la tête.
Rappel aux aidants / voisins : éviter l’isolement
Chaque personne peut et doit également s’inquiéter de ses voisins âgés et/ou de ses parents.
Un simple coup de fil, une visite même courte pour vérifier que “tout va bien” en rappelant quelques conseils pour éviter la déshydratation, témoigne à nos aînés que l’on ne les a pas oubliés.
Si vous êtes une personne isolée, pensez à vous inscrire sur le registre communal mis en place par la mairie. Ce registre permet de localiser les personnes isolées pouvant être en difficulté, notamment en cas de canicule, afin de leur proposer une aide adaptée si nécessaire.

Share on FacebookTweet about this on Twitter