Actualités

Le centre d’animation réfléchit à son avenir

Le groupe scolaire des communes de Lasson et Rosel n’a plus de fonction scolaire depuis 1988. Une réunion est prévue le 24 mai. Objectif: décider de l’avenir du site.

Le groupe scolaire des communes de Lasson et Rosel est devenu le centre d’animation Lasson-Rosel. Il est géré par un syndicat des représentants des deux communes. Les locaux, qui ne sont plus adaptés aux besoins des habitants et des associations, engendrent un coût de fonctionnement élevé. La commune nouvelle de Rots envisage donc leur rénovation, et l’adaptation aux futurs besoins.
Une convention a été discutée et signée avec la commune de Rosel en décembre 2017. Elle stipule, entre autres, la mise à disposition des locaux par la commune de Rosel à la commune de Rots, et la dissolution du syndicat de gestion et de la perception par la commune de Rosel de 50% de la valeur du terrain nu (prix du terrain à construire) si la convention prévue pour trente ans, et reconductible, ne devait pas aller à son terme.
En contrepartie, la commune nouvelle de Rots prendra en charge toutes les dépenses de fonctionnement et d’investissement nécessaires à l’ensemble immobilier, et s’engage à permettre aux utilisateurs d’accéder au centre d’animation.

Réfléchir aux besoins

La commune nouvelle de Rots va également financer la restructuration des bâtiments, mais il faut déterminer les besoins actuels et futurs. Le centre est actuellement utilisé par les associations Mue’sique, le comité des fêtes, les jeunes adolescents, le ping-pong, l’association La Muse pour la course des Foulées de la Mue, mais il faut définir, pour les quinze à vingt ans à venir, quels pourraient être les besoins pour une utilisation optimale de ces futurs locaux. La seule contrainte sera de ne pas accueillir de sports avec ballons puisqu’un gymnase est déjà programmé pour cela dans le quartier de Rots, à proximité des écoles.
Les travaux pourraient débuter fin 2019. Les perspectives d’utilisation de salles, ou idées à soumettre, seront discutées le jeudi 24 mai, à 20h, au centre d’animation du quartier de Lasson, pour inventorier, avec les différentes associations, les besoins pour ces nouveaux bâtiments.

Source : journal Ouest-France du 23 mai 2018.