Actualités

Il a carte blanche pour choisir deux autres auteurs

Pour la septième année consécutive, la bibliothèque du Calvados donne carte blanche à un auteur pour inviter ses confrères et débattre avec le public des œuvres publiées.

Trois questions à… Hélène Romy, bibliothécaire.

Pouvez-vous nous expliquer le principe de l’opération Carte blanche, lancée par la bibliothèque du Calvados ?

 La bibliothèque du Calvados donne carte blanche à un auteur qu’elle a choisi. Celui-ci invite deux autres auteurs pour découvrir leurs œuvres à trois. Ce prétexte est aussi et surtout une rencontre humaine sur un thème commun qui est partagé avec le public dans un jeu de questions-réponses. Une interaction appréciée des auteurs et des personnes présentes.

Quels auteurs seront présents ce mercredi ?

L’auteur choisi cette année est Velibor Colic, écrivain bosniaque vivant en France. Né en 1964 dans une petite ville de Bosnie, il y perdra sa maison et ses manuscrits réduits en cendre pendant la guerre. Enrôlé dans l’armée bosniaque, il déserte en mai 1992, puis est fait prisonnier mais s’échappe et se réfugie en France au mois d’août de la même année. Velibor a invité Wilfried N’Sondé, musicien, chanteur et écrivain, originaire du Congo. Il a grandi en France avant de partir à Berlin en 1989, après la chute du Mur. Son premier roman en 1997, Le Cœur des enfants léopards, a reçu le prix des cinq continents de la francophonie et le prix Senghor de la création littéraire. Le deuxième invité est Pascal Blanchard, historien, chercheur au CNRS, spécialiste du «fait colonial» et des immigrations. Il a codirigé les huit ouvrages du coffret Un Siècle d’immigration des Suds en France.

Comment va se dérouler la soirée ?

On n’a pas beaucoup d’hésitation pour dire que le fil conducteur de cette soirée, avec ces trois auteurs, sera le problème migratoire dû aux guerres. Le thème est d’actualité et permettra, après une phase d’exposés, de converser et de répondre au public. La librairie Le Brouillon de culture, de Caen, sera présente pour proposer à la vente les œuvres des trois auteurs. Une séance de dédicaces précédera le pot de l’amitié offert par la municipalité qui nous prête gracieusement la salle d’animations.

Mercredi 29 novembre, à 20h30, au centre d’animations. Entrée libre

Source : journal Ouest-France du 29 novembre 2017.

Share on FacebookTweet about this on Twitter